الصفحة الاولى
السلاح والشرعية

 

 

Il faut réarmer, former, réhabiliter et équiper l’armée pour pouvoir lutter contre le terrorisme et les réseaux terroristes latents et pour protéger la frontière libano-syrienne après sa délimitation, dans le but de répondre aux exigences du 21ème siècle.
 

Il est nécessaire d’organiser les services de renseignement de l’Etat pour qu’ils se complètent au lieu d’entrer en compétition, permettant ainsi aux organes de l’Etat de s’unir.
 

De plus, il faut conférer à l’armée et aux forces de sécurité le pouvoir de décision tout en respectant la prépotence et la suprématie de la loi. Les institutions militaires doivent à tout prix rester à l’abri des tensions politiques.
 

L’armée est l’unique légitime défenseur de l’Etat, de son peuple et de son espace terrestre et aérien. Par suite, les armes doivent être l’apanage de l’armée. Quant à l’armement du Hezbollah et celui des camps palestiniens ainsi que tout armement illégitime, ce sont des dossiers qui doivent être traités en vue d’aboutir à la restriction de l’armement et du choix de la résistance à l’Etat libanais. Pour ce faire, il faut d’abord se mettre d’accord sur la stratégie de l’Etat envers l’ami et l’ennemi de sorte à maintenir la souveraineté nationale. Ensuite, il sera temps de recourir au dialogue pour aborder le dossier de l’armement.
 

تسجل في خدمة المستجدات
هل تعلمون؟
اكتشفوا معلومات مفيدة متعلقة بالإنتخابات.
مساحة حرة
هل ترى في الانتخابات المقبلة فرصة للتغيير؟
نعم
كلا
<< ارسل
<< وجهة نظري
|