Mon point de vue
Ensemble, nous changerons la face de Beyrouth...

Pour la première fois depuis le début des années 90, les habitants d’Ashrafieh, de Saïfi et de Rmeil ont la chance d’élire leurs représentants avec leurs propres voix. Pour cette raison, les prochaines législatives sont certainement l’opportunité tant attendue pour réaliser le changement, et pour responsabiliser ceux qui ont été imposé au peuple par les lois de l’occupation même après le retrait en 2005.

D’autant plus que le changement, ces élections sont le moment propice à la responsabilisation-la responsabilisation de ceux qui ont longtemps négligé les besoins de notre région en matière de développement, d’éducation et de soins médicaux, mais aussi la responsabilisation de ceux qui ont contribué à l’imposition de la tutelle malgré notre lutte acharnée pour nous libérer de son joug.
Les habitants d’Achrafieh, de Saïfi et de Rmeil ont le droit d’assister à un exercice transparent et honnête de la politique. Ils méritent d’être représentés par des députés qui soient toujours près d’eux et à leur écoute, qui soient conscients de leurs problèmes et qui suivent de près les dossiers qui leur tiennent à cœur.
Les habitants de cette région ont le droit de vivre la réforme et de voir de leurs propres yeux, pour une fois, comment s’effectue le travail politique loin de la corruption, de la dépendance et du suivisme.

Je m'inscris à la newsletter
de Massoud Ashkar
LE SAVIEZ-VOUS?
Découvrez des faits nouveaux en rapport avec les élections.
ÇA SE DISCUTE
Croyez-vous que les prochaines élections offrent l’occasion de réaliser le changement?
Oui
Non
Envoyer >>
Mon point de vue >>
|